Maison Autonome Autoconstruction

idee interieur maison design Maison Autonome Autoconstruction

idee interieur maison design Maison Autonome Autoconstruction

Dsc02562 jpg 854 03 ko
Porte ar garage fermé
Autoconstruction de notre maison autonome la
Bardage garage
Autoconstruction dune maison bois et paille en bretagne
Autoconstruction dune maison ossature bois sur pilotis intérieur
Construction tiny house
Permis de construire
Autoconstruction de notre maison autonome la
Porte ar garage ouverte
Avant de poser les bardeaux
Le projet
20170922 190402
Lélectricité solaire
Pose de panneaux de tôle ondulée pour
Maison en paille et en ossature bois autoconstruction écologogique
Crochets cheneaux gouttières
Description du projet
Tiny house tim entièrement autonome
Permaculture et autonomie notre maison autonome bioclimatique et naturelle
Première étape couper les grands bardeaux livrés en trois
La maison autonome éco construction et maison de paille part3 youtube
La première ferme de la maison est posée histoire de valider lextention et la modification dangle ça parait léger mais tout sera repris avec la
Deux français inventent la maison zéro énergie recyclable et montable en 15 jours
20171005 173941 1
Vivre en earthship maison ecologique serre
Autoconstruction de notre maison autonome
Première étape égaliser les
Fabricant maison ossature bois en kit
Maison autonome hameau du ruisseau

Il existe de nombreuses possibilités pour baisser fortement sa facture d’électricité voir la supprimer. – installation d’éolienne – installation d’une chaudières à micro-cogénération – installation de micro-centrales hydroélectriques – installation de panneaux solaires photovoltaïques.

..En France, dans la majorité des cas, c’est cette dernière solution qu’il faut privilégier. On pourra bien sur stocker l’énergie produite, dans des batteries. Dans tous les cas, pour être autonome, il faut bien sur consommer ce que l’on produit.

La revente direct à EDF pour en retirer des bénéfices n’est pas  du tout dans la logique d’une maison autonome. Le but est de ne plus être connecté au réseau national ou seulement pour revendre la surproduction.

Cette dernière doit être limitée au minimum. 3. L’autonomie en eau 

Les alternatives sont nombreuses et diverses. Nous pouvons identifier 5 besoins fondamentaux pour une maison :

Peut-on chauffer sa maison avec un poêle à bois ou granules ?

Pour une construction neuve, c’est assez simple. On privilégiera la construction passive bioclimatique.

Il faut savoir qu’en Belgique, plus de 750 000 personnes utilisent l’eau de pluie depuis des années pour l’hygiène personnelle, dont plus de 100 000 pour l’alimentation.

 En rénovation, pour atteindre l’autonomie en chauffage, il faudra souvent de gros travaux.

L’Isolation Thermique par l’Extérieur, est-ce la solution la plus performante pour isoler son logement ? On peut répondre sans hé…

Chauffer son habitat avec un poêle, est-ce compatible avec le confort moderne ? Trois paramètres sont essentiels pour répondre à cette qu…

Peut-on se passer du placo ?  Aujourd’hui, le placo ou placoplatre est devenu la norme pour l’habillage des murs et plafonds, dan…

ITE, Isolation Thermique par l’Extérieur. Quelles sont les solutions les plus performantes ?

La toiture terrasse est-elle une approche moderne de l’architecture … ? Le toit terrasse existe depuis la nuit des temps, dans les p…

C’est en général la première demande. Tout le monde ou presque aimerait ne plus payer pour se chauffer. Pour les plus courageux, on peut bien sur couper son bois. Pour les plus aisés, ce n’est pas un problème d’argent mais, idéologique.

Pour la majorité d’entre nous c’est un gouffre financier…

Une forte isolation pourra être cumuler à un chauffage solaire passif, une serre bioclimatique, un poêle à bois,…Le poêle à bois, bien qu’il comporte de nombreuses contraintes et le moyen le plus économique pour se chauffer.

Dans une maison parfaitement isoler, les besoins en chauffage seront presque nul et un poêle à bois ne servira que d’appoint ou juste pour le plaisir de la flamme. 2. Être autonome en électricité, c’est possible

Devenir autonome en eau aujourd’hui en France, c’est possible mais, c’est interdit par la loi (cela fait les beaux jours des 3 entreprises : VEOLIA, La Lyonnaise des Eaux et la SAUR).

Pourquoi construire une maison autonome ? Construire une maison autonome , c’est l’idée de ne plus dépendre d’une organisatio…

La ventilation dans la rénovation soumis à la RT2012 Les nouvelles normes thermiques rendent obligatoire l’installation d’une ven…

Pourquoi construire une maison autonome ? Construire une maison autonome, c’est l’idée de ne plus dépendre d’une organisation centralisée que se soit pour le chauffage, l’énergie, l’eau sanitaire,.

..Aujourd’hui, pour la plupart des citoyens Français, toutes les énergies et l’eau sont produits, gérés, distribués et traités par l’état, les multinationales et les grandes entreprises nationales.

Ces structures ont mises au point des systèmes efficaces qui permettent de fournir toutes personnes ayant les moyens de payer ces services. Le problème est que ces services sont coûteux et augmentent sans cesse.

Il est donc temps de proposer des solutions alternatives, décentralisées. Quelles solutions décentralisés existent pour une maison autonome ?

Les rendements des panneaux solaires photovoltaïque n’est pas au rendez-vous, le retour sur investissement est inexistant, les arnaques …

Pour atteindre l’autonomie en chauffage, il faut avant tout isoler son habitat, l’étancher tout en garantissant la qualité de l’air. 

On peut par contre récupérer l’eau de pluie, la traiter et l’utiliser pour alimenter wc et machine à laver. L’eau récupérée sera utile aussi pour l’arrosage du jardin.Si vous souhaitez aller plus loin, dans l’autonomie, aucun professionnel ne pourra vous assister.

Vous pouvez par contre vous rendre sur le site Internet EAUTARCIE qui détaille parfaitement les utilisations possibles de l’eau de pluie.On privilégiera une cuve en béton, d’au moins 5000L enterrée, un toit récupérateur en tuile de terre cuite (éviter les toits terrasses, les toits en zinc, en bardeaux de bois,.

..).L’eau de pluie non filtrée est polluée comme à peu près tout ce qu’il y a sur terre. Une fois filtrée, l’eau de pluie est souvent beaucoup plus pure que toutes les eaux souterraines.Pour devenir autonome en eau, il est également nécessaire de changer sa consommation.

On oubliera les bains, piscine, eau qui coule pendant qu’on se lave les dents,… Les toilettes sèches sont un excellent moyen d’économiser l’eau. 4. Être autonome en eau chaude Il existe qu’une façon d’être réellement autonome en eau chaude, c’est d’en consommer peu et de chauffer avec une énergie renouvelable.

Le soleil est à mon sens le plus adapté.   Le chauffe eau solaire thermique à un bon rendement mais, il ne permettra pas une autonomie suffisante l’hiver. Seule le solaire photovoltaïque, associé à des batteries (à lithium ou dans quelques années à hydrogène) pourront vous garantir l’autonomie, en alimentant un cumulus électrique classique ou thermodynamique.

 Il existe également des panneaux solaires mixtes, photovoltaïque et thermique qui permettent de produire de l’électricité et de chauffer votre eau chaude. Ces panneaux sont intéressants, il améliorent le rendement globale des deux systèmes mais, sans un système de stockage, on ne pourra pas envisager l’autonomie.

Il faudra donc penser l’autonomie en eau chaude en parallèle avec l’autonomie électrique. 5. Évacuer et traiter les eaux usées et déchets organique L’autonomie passe enfin par le recyclage de vos eaux usées et vos déchets organiques.

  On pourra envisager la phytoépuration pour traiter l’eau usée, à partir de plusieurs bacs de décantation et de filtration, on récupérera de l’eau traitée. Ce sont les plantes qui traitent l’eau en bout de chaîne.

  Les déchets organiques sont facilement traitables par compostage ou lombric-compostage. Pour le compostage, deux bac sont nécessaires. On laisse toujours un bac au repos pendant 6 mois. Composter ses déchets est un acte fondamental dans la recherche d’autonomie.

Le compost sera utilisé pour enrichir la culture de fruits et légumes. Il faut envisager un terrain cultivé, en agro écologie, de 250 M2² minimum pour nourrir 4 personnes.   Pour conclure, on ne peut pas envisager l’autonomie sans changer nos habitudes.

Nos besoins doivent être adaptés et limités au stricte nécessaire. On peut vivre dans une maison autonome sans perdre en confort. Par contre, on pourra jamais être autonome en consommant sans réfléchir.

Notre consommation doit s’adapter à notre environnement tout en le préservant.

Constructeur, architecte ou maître d’oeuvre pour construire votre maison ?

Vous souhaitez faire construire votre maison neuve ou rénover un bâtiment ancien en Auvergne ? A qui confier votre projet ? Combien ça cou…

L’étanchéité à l’air et la perspirance, définitions : L’étanchéité d’un bâtiment c’est sa capacité à être hermétique à…

– Le besoin d’évacuer et traiter les eaux usées et déchets organiques

Faut-il fermer ses volets en hiver ? Il est inutile de laisser vos volets ouverts si vous êtes absent ou la nuit quand il fait froid. Mais…

Quelle est l’importance de l’orientation d’une maison ? Comme pour le corps humain, on peut avoir deux approches en ce qui concer…

L’étanchéité à l’air et la perspirance d’un bâtiment, quels sont les points communs ?

Maison Autonome Autoconstruction